Les coopérations départementales

40 coopérations départementales sont actives
sur le territoire. Elle crée une synergie
entre les parties prenantes d’un territoire
autour de la lutte contre l’isolement social.

Les coopérations départementales

Une coopération départementale permet une « vision partagée » entre différents acteurs : associations, CCAS, conseils départementaux, villes ou métropoles, associations d’aide à domicile, réseaux gérontologiques, CLIC… En se réunissant au niveau de leur département, ils co-construisent une coopération pérenne  :

  • en mutualisant des ressources et des connaissances
  • en élaborant des diagnostics communs
  • en repérant des zones blanches ou grises (peu couvertes)
  • en faisant converger leurs actions déjà engagées sur le terrain
  • en faisant émerger de nouvelles équipes citoyennes

Découvrir les 40 coopérations départementales


Gard : 5 équipes citoyennes en moins d’un an de coopération

« Le lancement de MONALISA a justifié que l’on se rassemble et que l’on coopère. Les résultats découlent de la mobilisation des acteurs de terrain… Cela marche car nous sommes convaincus qu’il faut faire des actions de prévention et de lutte contre l’isolement social » explique Philippe Boulet, directeur du Point Ressources Services aux particuliers du Gard (PR-SAP 30). Une cinquantaine de personnes coopèrent sur plusieurs projets : repérage des personnes isolées, inventaire des actions existantes, formation de bénévoles et lancement d’équipes citoyennes.  « La raison d’être d’une coopération c’est d’atteindre le maximum de personnes isolées, et avec les équipes citoyennes on peut agir au plus près » explique Philippe Boulet qui souligne aussi l’effet levier en matière d’information: « informer accroît notre capacité d’action. En entrant dans la dynamique MONALISA nous sommes au plus près des personnes isolées… si ce n’est pas nous personnellement, c’est grâce aux acteurs qui se reconnaissent dans la mobilisation que l’on fait reculer l’isolement. »
En 2015, trois sessions de formations ont eu lieu pour les bénévoles des équipes citoyennes. En 2016, trois nouvelles sont programmées pour renforcer les 5 équipes citoyennes déjà présentes auprès des âgés isolés.